Shiny, shiny, shiny boots of leather
Whiplash girlchild in the dark (…)
I am tired, I am weary
I could sleep for a thousand years

The Velvet Underground, Venus In Furs
-

Es ist mir gleich, ob diese Welt mich liebt.

Bertold Brecht
-

Ich mach mir eine kleine Erleichterung.

Friedrich Nietzsche, Der Fall Wagner
-

Le monde étant périssable, je ne fais que de l'artificiel.

Omar Khayyam, Quatrains
-


These paintings (tar and gasoline) are loosely based on letters to the editor of Bizarre magazine, an American underground SM/bondage fetish publication from the 1950’s. Many letters are from male readers, whose wives – masked, with their faces cropped or their backs to the camera – are featured in the accompanying photographs.
The post-war era, which was the golden age of capitalism (thanks largely to the benefits of petroleum), also saw the emergence of this type of magazines, which offered a kind of sexuality for the masses, along the same lines as the scientific, industrial and social progress then underway.
There is a deeper connection, as well, in this series, involving the relationship between tar and desire: as desire seeks the stopping of time, so does tar preserve whatever it covers, stopping its development and making the moment eternal.

see also Our century, Paintings I and Mehr Licht !
Ces peintures (bitume et essence) sont librement tirées du courrier des lecteurs de Bizarre, une publication underground SM/bondage fétichiste américaine des années 50. Dans cette section, figurent notamment des lettres écrites par des hommes, et accompagnées de photos de leurs femmes masquées, le visage hors-cadre ou tournant le dos au photographe.
Âge d'or du capitalisme et d'une certaine idée du progrès (principalement grâce aux bienfaits du pétrole), l'après-guerre voit aussi l'émergence, malgré la censure, de magazines de ce type. Ceux-ci revendiquent à leur façon une sexualité pour tous, corollaire des avancées scientifiques, industrielles, et sociales.
Un lien plus profond sous-tend cette série: le rapport entre les propriétés du bitume et la notion de désir: tout comme le désir cherche l'arrêt du temps et la cristallisation, le bitume conserve parfaitement ce qu'il enrobe, stoppe son évolution et éternise ce moment.

voir Our century, Starting point et Mehr Licht !

Es ist • bitume et essence sur papier traité • 50 x 70 cm

Mir gleich • bitume et essence sur papier traité • 48 x 34 cm

Ob diese welt • bitume et essence sur papier traité • 34 x 48 cm

Mich liebt • bitume et essence sur papier traité • 70 x 50 cm

Ich • bitume et essence sur papier traité • 48 x 34 cm

Mach mir • bitume et essence sur papier traité • 34 x 24 cm

Eine kleine • bitume et essence sur papier traité • 34 x 24 cm

Erleichterung • bitume et essence sur papier traité • 48 x 34 cm