A canopic jar lid from ancient Egypt seals an American WWII jerrycan.
Two civilisations are joined together around petroleum, an essential substance in both societies (tar was a vital material used for embalming); this new Sphinx brings two objects back to life by placing them in a new context, one in which a jerrycan becomes an archeological relic and a lid finds its original function once again.

Jerrican US WWII, antique canopic lid, plexiglas.

see also Oushebti
Un bouchon de vase canope de l’Egypte antique clôt le goulot d’un jerrican de l’armée américaine datant de la deuxième guerre mondiale.
Non pas télescopage de deux époques, mais réunion de deux civilisations autour d’un substance qui a été et qui est essentielle à leurs existences respectives, ce nouveau sphinx redonne également vie et sens à deux objets en les déplaçant de contexte; ainsi, le jerrican devient pièce archéologique et le bouchon retrouve sa fonction première.

Jerrican US WWII, bouchon de vase canope antique, plexiglas.

voir Oushebti