All things are wearisome; more than one can express; the eye is not satisfied with seeing, or the ear filled with hearing. What has been is what will be, and what has been done is what will be done; there is nothing new under the sun.

Ecclésiastes 1.8—1.9
-


The eye is not satisfied with seeing displays the lines 8-9 from Chapter 1 of the Ecclesiastes (Vulgate Bible), embossed on lead sheets with a license plate press.
The current industrial applications of lead (car batteries, protection against radiation), along with its archaic use, offer a new reading of the claimed timelessness of the Ecclesiastes. Among the oldest metals known and worked by man, lead is a great preservative and protective material, although very toxic. Its historical identity and physical properties bring it closer to bitumen (shown together in the exhibition Fétiche); considering their natural origin and industrial use, lead and bitumen reflect in their own way how man has shaped his relation towards nature.

Embossed lead sheets, varying sizes.

see also In girum
Tout discours est fatigant, on ne peut jamais tout dire. L’œil n’a jamais fini de voir, ni l’oreille d’entendre. Ce qui a existé, c’est cela qui existera ; ce qui s’est fait, c’est cela qui se fera ; rien de nouveau sous le soleil.

L'Ecclésiaste 1.8—1.9
-

L’œil n’a jamais fini de voir réunit les lignes 8 à 9 du chapitre de l’Ecclésiaste (Bible Vulgate), gaufrées sur feuilles de plomb au moyen d’une presse à plaque d’immatriculation.
L’association entre ce texte et le plomb propose une lecture via un jeu de miroir entre les actuelles applications industrielles de ce matériau (batteries de voiture, protection contre les radiations), son utilisation archaïque, et l’intemporalité revendiquée de l’Ecclésiaste. Parmi les plus anciens métaux connus et travaillés par l’homme, le plomb possède des vertus de conservation et de protection en étant violemment toxique; son identité historique et ses propriétés physiques le rapprochent ainsi singulièrement du bitume. Par leur tension interne d’attirance et de répulsion, leur origine naturelle et leur usage intensément industriel, ces deux matériaux reflètent à leur façon la construction de l’homme dans son rapport au monde et à la nature.

Feuilles de plomb gaufrées, dimensions variables.


voir In girum

 

L'œil n'a jamais fini de voir • plomb gaufré • dim.variables

L'œil n'a jamais fini de voir • plomb gaufré • détail

L'œil n'a jamais fini de voir • plomb gaufré • détail